CULTURE & PAPILLES

S'abonner au fil - RSS CULTURE & PAPILLES

Quand les révolutionnaires voulaient interdire la galette des rois

On trouve dans les archives nationales la trace d’un recours administratif concernant la galette des rois. En janvier 1794, le comité révolutionnaire de la maison commune avait pris un arrêté visant à interdire la confection et la vente des galettes des rois. Le motif avancé était le suivant : « Considérant que les pâtissiers qui font des … Continuer à lire

Réveillon à la française et droits de propriété intellectuelle

On se souvient du formidable film danois « Le Festin de Babette », basé sur une nouvelle de Karen Blixen, qui obtint en 1988 l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Le Festin de Babette dépeint une femme (remarquablement interprétée par Stéphane Audran) qui, à la fin du XIXème siècle, a fui Paris et la Commune pour … Continuer à lire

Spectacle : Nacime Tobni « Mais toi, c’est pas pareil »

Nous avons le plaisir de partager avec vous le succès de la deuxième carrière (en parallèle de celle d’avocat, toujours d’actualité) de notre ancien collaborateur, Nacime Tobni. Nacime se produit actuellement et jusqu’au mois de mars, en stand-up dans son spectacle « Mais toi, c’est pas pareil » au Théâtre BO St Martin, à Paris. Rassurez-vous, il … Continuer à lire

Actualité de Pierre Legendre

Je suis un homme du passé et de l’avenir lointain, je n’habite pas le présent. J’ai appris à me dessaisir d’un certain nombre de pensées réflexes et à conquérir un certain regard d’étranger sur le monde occidental […] J’ai appris à me ranger dans la vie, non pas du côté des intellectuels, mais des poètes … Continuer à lire

Joyce Maynard

« C’est là, sur ces pentes, que nous avons tout découvert. Os d’animaux et excréments de cerfs. Oiseaux, fleurs, préservatifs. Corps d’animaux morts et corps d’hommes. Pierres et lézards. Le sexe et la mort ». Ainsi s’exprime la jeune narratrice de « L’homme de la montagne »[1] qui, avec sa cadette, vit son enfance qui se fane à l’école … Continuer à lire

American family, toujours et encore

Il est banal, voire inévitable, que la famille soit au cœur d’une œuvre romanesque, pour la célébrer ou la décrier, la sacraliser ou la honnir, la décortiquer ou la pulvériser. Lorsqu’il s’agit d’un roman nord-américain, cette cellule sociale érigée en valeur morale suprême par un peuple qu’on dit puritain et qui en tout cas met … Continuer à lire

Jim Fergus

Nul besoin de savoir si la famille dont la saga est racontée dans Marie-Blanche [1] est bien celle de Jim Fergus. L’auteur, né en 1950 de mère française et de père américain, brouille les pistes dès la dédicace et la note liminaire, en soulignant que « noms, événements, intrigues et péripéties [sont] tous réels » mais que … Continuer à lire

Caryl Férey

Ce Breton de 49 ans a fait un tour du monde à 2O ans et a écrit pour le Routard : depuis, Caryl Férey est devenu l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages ainsi que de romans pour la jeunesse. Zulu  [1] est un copieux roman policier d’une densité extraordinaire et d’une prodigieuse richesse. C’est que l’auteur se documente … Continuer à lire

Anne Plantagenet

« Ecrire, c’est tenter de suivre les traces de sa propre énigme » lit-on dans les premières pages de Appelez-moi Lorca Horowitz[1], le dernier roman d’Anne Plantagenet, née en 1972. À partir d’un bref article paru dans Elle, l’auteur enquête sur l’histoire vraie de cette secrétaire qui a tenté de réussir sa vie en détruisant celle de … Continuer à lire

Boualem Sansal

Dès son premier livre, Le serment des barbares[1], Boualem Sansal, né en 1959 en Algérie où il vit, frappe fort, dans une écriture torrentielle d’une grande richesse, qui balance entre abstraction allusive et métaphore énigmatique. Son obsession douloureuse : la dérive tous azimuts de son pays. C’est à Rouiba, dans la plaine de la Mitidja, … Continuer à lire

Alain Mabanckou : une enfance congolaise

« J’ai foulé la terre de mon royaume d’enfance » écrit Alain Mabanckou (né en 1966) dans Lumières de Pointe-Noire[1] où il relate le voyage qu’il a effectué au pays qui l’a vu grandir, vingt-trois ans après qu’il l’a quitté pour faire ses études de droit en France. Le lecteur feuillette l’album de famille au fil du … Continuer à lire

Hedi Kaddour : ses trois romans

Les Prépondérants[1], troisième roman de Hedi Kaddour, vient de paraître. Né en 1945 de père tunisien, cet universitaire, enseignant, traducteur de l’anglais, de l’allemand et de l’arabe est aussi poète. Le livre s’ouvre sur un pays d’Afrique du Nord, sous protectorat de la France, dans une région rurale où, en 192O, l’arrivée d’une équipe de … Continuer à lire

Heinrich, Klaus et Erica Mann

Il est un autre lien que celui du sang qui unit les membres de la famille Mann. Le prix Nobel attribué à Thomas en 1929 ne doit pas faire oublier que quelques-uns de ses premiers textes ont paru dans une revue dirigée par son frère Heinrich, son aîné de quatre ans. Si par ailleurs il … Continuer à lire

Jean Rolin, l’arpenteur

 « …la lancinante question de ce que je pourrais bien faire, en « voyage » à Paris, qui ne soit pas du journalisme pittoresque ou de la sociologie de comptoir » s’interroge Jean Rolin, journaliste, écrivain et voyageur dans Zones [1] . Toponymie et dates sont d’une exactitude maniaque dans une déambulation au cours de laquelle l’auteur pose sur … Continuer à lire

Musées et expositions

Musée d’art Moderne de la ville de Paris – MAM L’accrochage des tableaux modernes et quelques œuvres contemporaines a été totalement renouvelé ; la visite de la collection dite « permanente », mais qui ne l’est pas, est non seulement gratuite, comme dans tous les musées de la ville de Paris (c’est toujours un bonheur d’aller au Petit … Continuer à lire

Paul Auster aujourd’hui

Pour qui le découvre à la lecture de ses deux derniers ouvrages, la connaissance de l’homme, de l’Américain Paul Auster se fait à grands pas et de façon quasi exhaustive. S’adressant à lui-même en se tutoyant (dans la version française qu’il a sans doute agréée), il s’autorise cette familiarité dans la mesure où il se … Continuer à lire

« Un oiseau blanc dans le blizzard » de Laura Kasischke

Un intermède de littérature américaine, mais soyez rassurés, nous reviendrons aux écrivains allemands prochainement. Le départ, le 13 avril 2015 de Günter Grass, immense écrivain controversé qui a quelque peu escamoté son passé, sa jeunesse, ce qui ne l’a pas empêché d’être lauréat du prix Nobel en 1999, devrait nous occuper. Kasischke, qui nous fait … Continuer à lire

Le 16 juin approche, il y a 200 ans, Waterloo…!

“Waterloo! Waterloo ! Waterloo ! Morne plaine”   (…) « L’Elysée ! L’Elysée ! L’Elysée ! Morne plaine ! Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine, Dans ton cirque de lois, de promesses, de brouillons, La pâle mort mêlait la sombre mondialisation. D’un côté c’est l’Europe et de l’autre la France. Choc sanglant ! des … Continuer à lire

Jacques Attali : du livre aux expositions

Après BHL, Jacques Attali, qui a tout fait ou presque, devient conseiller scientifique, sorte de commissaire adjoint, de deux expositions inspirées de son livre « Une brève histoire de l’avenir » qui nous expédie en 2030, qui seront présentées simultanément à partir du 11 septembre [sic] au Musée des Beaux-Arts de Bruxelles et le 21 … Continuer à lire

Lectures

« Les Ombres d’un Président » C’est quoi le hollandisme ? Cela semble être le propos des Ombres d’un Président de François Bazin, Plon, 200 pages pour seulement €14,90. Lecture faite en diagonale, il s’avère que Monsieur Bazin ne nous apprend rien que nous ne sachions déjà sur le Président en exercice, dont la normalité est … Continuer à lire

Laurent Mauvignier

Des romans de Laurent Mauvignier on peut constater d’abord la singularité des titres : Loin d’eux, Des hommes, Autour du monde. Difficile de faire plus général. Un lecteur malveillant pourrait y voir paresse ou indifférence de la part de l’auteur. La lecture des œuvres éclaire cette apparente banalité d’un jour plus intéressant. Les histoires qu’elles … Continuer à lire

Lectures

Le Professeur Unrat de Heinrich Mann[1] paru en 1905, dont Josef von Sternberg s’est inspiré pour son « Ange Bleu », classique du cinéma allemand d’avant-guerre avec Marlène Dietrich dans le rôle de Lola-Lola, chanteuse de music-hall. Le personnage clé est un professeur de lycée dans la bonne ville de Lübeck, berceau des Mann, Immanuel Rath et dont … Continuer à lire

Andrei Makine : France-Russie aller-retour

Il est le plus russe des écrivains français, en ce sens qu’Andrei Makine, né en Sibérie en 1957 et réfugié dans notre pays depuis 1987 a écrit toute son œuvre (20 titres à ce jour) dans notre langue. Elle témoigne dans sa totalité de la mémoire indestructible concernant l’histoire bouleversée comme nulle autre de son … Continuer à lire
LexBlog