La Revue Squire

Rupture de la période d’essai et non-respect du délai de prévenance


Rédigé par Jean-Marc Sainsard le 18 Mars 2013


Cass.soc. 23 janvier 2013, n° 11-23.428, Madoui c/ Société Performance Marketing

Pour la première fois, la chambre sociale de la Cour de cassation se prononce sur les conséquences de la rupture de la période d’essai en méconnaissance du délai de prévenance.

L’article L.1221-26 du Code du travail impose en effet, depuis la loi du 25 juin 2008, le respect d’un délai de prévenance en cas de rupture du contrat de travail en cours de période d’essai.

Le non-respect de ce délai de prévenance n’a pas pour effet de transformer la rupture de l’essai en licenciement, nous dit la Cour de cassation. Bonne nouvelle.

Par contre, le salarié aura droit au versement de dommages-intérêts ou à une indemnité compensatrice correspondant au délai de prévenance non effectué, les juridictions du fonds adoptant en la matière des positions différentes.





Nouveau commentaire :


A lire aussi dans la même rubrique :









1 2 3 4 5 » ... 57


Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :