Dans son discours du 21 juin 2017 au parlement anglais, la reine a annoncé que le Royaume-Uni prépare « une nouvelle loi qui permettra au Royaume Uni de garder un régime de protection des données personnelles de tout premier rang (“world class”) ».

« La loi mettra en œuvre le RGPD  et la Directive sur la coopération judiciaire jusqu’à la date de sortie de l’Union Européene et aidera  ensuite le pays à maintenir sa capacité à partager des données avec d’autres États membres de l’UE et à l’international après notre sortie  de l’UE ».