La Revue Squire

Une réforme, pas une révolution


Rédigé par Alexander GROSS le 4 Mars 2011


Quoique vous pensiez je ne fais pas allusion à la vague de contestations qui a déferlé sur l’Afrique du Nord et le Moyen Orient ces dernières semaines, mais j’évoque le récent rapprochement entre Hammonds et Squire Sanders & Dempsey.

Après deux mois, le rapprochement se passe sans heurt, presque de façon imperceptible. Ce qui est clair cependant, même depuis mon bureau du 4 avenue Velasquez, c’est l’avancée de notre « empreinte » globale. De multiples initiatives pour créer des occasions de rencontres ont été organisées permettant des interactions quotidiennes avec nos nouveaux collègues, en particulier avec ceux qui sont basés en Europe centrale et de l’Est. Du fait de la couverture géographique élargie de la nouvelle firme, le bureau de Paris bénéficie d’un formidable avantage compétitif sur ses pairs, se distinguant par sa capacité à offrir à ses clients un « one-stop shop », excusez l’anglicisme (un guichet unique ?) couvrant un plus grand nombre de « juridictions » et des spécialités nouvelles.

Dans l’éditorial de La Revue de mai dernier, j’écrivais que les turbulences de 2008 et 2009 semblaient se tasser et les marchés internationaux s’installaient dans un schéma d’après crise avec des hauts et des bas moins marqués, caractérisé par la perception du risque de dette souveraine. En dépit des indéniables défis à venir, dont et c’est l’un des moindres, l’opportunité d’effets de levier, il semble que nous avancions vers l’oasis de la reprise.

Dans un monde des affaires toujours plus globalisé, les entreprises cherchent à nouveau des opportunités d’investissement, parfois lointains. Il y a naturellement un intérêt particulier pour les nouvelles économies des BRIC, mais il existe aussi des opportunités plus proches de nous. Les États qui on adopté le système de droit unifié de l’OHADA et ceux d’Afrique du nord, déjà mûrs pour l’investissement, peuvent le devenir d’avantage, notamment ceux qui comme la Tunisie ou l’Égypte sont en transition constructive avec l’objectif de réformer (mais pas nécessairement révolutionner).

En bordure du parc Monceau, toute l’équipe est prête à saisir des opportunités nouvelles et à vous guider dans notre univers élargi en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et à l’est de Berlin, y compris en Russie.





Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :