La Revue Squire

Un musée, un jardin


Rédigé par Agnès BERENGER le 30 Mai 2009


Un musée, un jardin
C’est bientôt l'été. L'occasion d’une visite au musée Albert Kahn de Boulogne Billancourt. Aux meilleures heures de la journée vous pourrez déambuler dans les jardins avant de vous replier à l’intérieur pour une visite des collections.

Albert Kahn (1860-1940) était banquier, il mourut ruiné en 1940, sa banque n’ayant pas survécu aux effets du krach boursier de 1929.

Albert Kahn était aussi un humaniste philanthrope qui consacra une partie de sa fortune au financement de missions et fondations ayant pour objectif une meilleure compréhension mutuelle des peuples et des cultures. C’est ainsi qu’il constitua « Les archives de la planètes », collection de photographies et films qu’il fit réaliser par des professionnels entre 1909 et 1931 et qui témoigne de la vie quotidienne dans plus d’une cinquantaine de pays.

Le musée, qui appartient aujourd’hui au département des Hauts de Seine est installé dans l’ancienne propriété d’Albert Kahn qui y fit aménager des jardins : jardin japonais, jardin anglais, jardin à la française, forêt vosgienne…

La promenade y est agréable et dépaysante et complète à merveille les expositions d’autochromes, régulièrement proposées par le musée.

L’autochrome est le premier procédé industriel de photographie en couleur sur plaque de verre. Présentées sur tables lumineuses, disposées verticalement, les photos sont bien mises en valeur, la lumière les rendant particulièrement vivantes.

Ne manquez pas pour 1,50€, un beau voyage en Inde avec l’exposition en cours : Infiniment Indes (jusqu’au 30 septembre 2009).

Musée Albert-Kahn
14 rue du Port
92100 Boulogne-Billancourt
tél. 01 55 19 28 00

Métro Boulogne / Pont de Saint-Cloud
Bus 52, 160, 126, 72, 175 (arrêt Rhin et Danube)
Tramway Ligne T2 (arrêt Parc de Saint-Cloud)

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h
(jusqu’à 18h en hiver)


Pour allier musée et jardin, pensez aussi à l’avenue Velasquez où notre voisin, le musée Cernuschi (au 7 de l’avenue) présente jusqu’au 28 juin, l’exposition « Six siècles de peintures chinoises, œuvres restaurées du musée Cernuschi ».

Après un travail de restauration qui s’est étalé sur une quinzaine d’années, une collection d’œuvres des plus grands peintres de la Chine impériale, rapportée en 1873 par Henri Cernuschi est présentée pour la première fois au public.

Avant ou après la visite, vous pourrez toquer chez Hammonds Hausmann (au 4), où nous aurons plaisir à vous offrir une pause café. Pour la promenade, le parc Monceau vous attend à deux pas.





Nouveau commentaire :


A lire aussi dans la même rubrique :

Joyce Maynard - 02/03/2017



Jim Fergus - 23/09/2016


Caryl Férey - 25/08/2016


Anne Plantagenet - 15/07/2016


Boualem Sansal - 07/05/2016





1 2 3 4 5 » ... 16


Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :