La Revue Squire

« TOUT SE DEREGLE… »
(Hésiode, Antigone, 孔子, Bourdichon, Assange, et la RATP)


Rédigé par Antoine Adeline le 13 Décembre 2010


« LE MONDE EST FOU»

« Wotan grava sur sa lance les écrits (Runen) qui garantissent les pactes (Verträge), et par elle il tint le monde sous sa puissance. Mais un héros sans peur survint, et d’un seul coup brisa la lance, rompant ainsi le faisceau naguère sacré des lois qui assuraient l’ordre universel » (Wagner, prologue du crépuscule des dieux).

« Le monde est fou, c’est ce qu’on a dit / Mon chum puis moi, mon chum puis moi … ». Les plus de 40 ans connaissent la chanson du groupe québécois Beau Dommage. Ce ne sont plus des fuites c’est un tsunami ! L’orgie de communiqués Wikileaks est une manne pour les médias qui surfent sur les vagues de révélations. Explications franches entre anciens faux vrais ennemis et nouveaux vrais faux alliés, cyber règlements de comptes, viol… personnel de données, intox générale, pressions sur les fournisseurs de noms de domaine, sans parler de la crise monétaire en toile de fond. Une nouvelle théogonie ? Le stade du chaos a-t-il était atteint ? Fabrice Luchini, Michel Houellebecq et Ségolène Royal commencent à s’impatienter, toujours rien les concernant !

Bientôt en librairie, 4 biographies sur Julian Assange, un livre de révélations de sa nounou, 5 actions en recherche de paternité. Prochainement au grand écran, l’adaptation cinématographique des tribulations du nouveau « Robin Web » par Stephen Spielberg ou Costa Gavras. Les agents de Brad Pitt et de Leonardo DiCaprio négocient durs le rôle titre. A venir sur les écrans d’ordinateurs l’identification biométrique par l’iris et la pupille. Une brochette d’informaticiens du Pentagone, du Département d’État, et des « 007 » sauce Johnny English ou Dr. Strangelove vont passer à la trappe.

Les mémoires du général Hugh Shelton viennent de révéler que sous l'administration Clinton les codes nucléaires américains ont été perdus pendant des mois. On recrute. Christine Ockrent aurait envoyé un CV. Avis aux amateurs, une machine Enigma [1] n° A 9457 a été adjugé 67 250 £ chez Christie’s en novembre dernier.


Persistance des tensions internationales. Le sommet de Cancun sur le réchauffement climatique a accouché d’une souris verte qui essaie de courir sur l’herbe. En Cote d’Ivoire le duel de « Miss Président » continue: Alassane Ouattara Endemol contre Laurent Gbagbo Fontenay. Guerre sino norvégienne de pacifistes. Furieuses de l’attribution du Nobels fredspris - jugé « obscène »- au dissident Liu Xiaobo (qui purge une peine de 11 ans de prison), les autorités chinoises ont lancé le "Prix Confucius de la paix". Confucius (孔子) moins gênant que Lao Tseu (老子) pour le pouvoir. Un illustre ex vice-président taïwanais, Lien Chan, triomphe d’une concurrence redoutable: Mahmoud Abbas, Nelson Mandela et Bill Gates. C’est la seconde fois en 109 ans que le lauréat ou un de ses représentants ne peut recevoir sa récompense [2]. « Tuer un homme pour sauver le monde, ce n'est pas agir pour le bien du monde. S'immoler soi-même pour le bien du monde, voilà qui est bien agir » (Confucius). Les autorités chinoises, pas très chaudes, préfèrent les Nobels de Médecine. Le Professeur Montagnier, lauréat 2008, qui s’intéresse à la mémoire de l’eau, vient d’être recruté par l’université Jiaotong de Shanghai. Un français prix Confucius de la Paix en 2011 ?

Au Salon nautique porte de Versailles beaucoup de monde autour du stand des arroseurs et des sous marins; Julian Assange, Edouard Balladur, Alexandre Guérini, Jean Paul Huchon mais aussi le Quatar et la Russie qui triomphent pour l’organisation du Mondial de football en 2018 et 2022. Zidane lobbyiste pour le Qatar et les mannequins Russes plus forts que le Prince William et David Beckham. Une consolation après l’affront de l’organisation des JO 2012 emportée par Londres à la barbe de Paname !

« Celui qui plante la vertu ne doit pas oublier de l'arroser souvent » (Confucius).

OBJECTEURS, DESOBEISSEURS ET ESPRIT DE COUR

La mode cet automne/hiver est à l’indignation, à la désobéissance et même à la révolte. Pourquoi pas. Ce ne sont pas les raisons de la colère qui manquent. Des professeurs, postiers ou électriciens se qualifiant de « désobéisseurs » proposent ainsi « un grand forum des résistances dans les services publics qui permettra de mutualiser les expériences et d'organiser une convergence des résistances… » (très utile pour les électriciens). Il n’est pas toujours simple de s’y retrouver dans la grande famille recomposée des révoltés. Il y a des amateurs, place de la Bastille, des fonctionnaires, des factionnaires, des facteurs, des faucheurs, et même des révoltés. On trouve aussi des « rebellocrates », « Mutins de Panurge » et « Artistocrates » pour parler comme Philippe Muray.

A défaut de certitudes sur l’avenir, (Que sera sera) la désobéissance et la révolte ont un passé riche, parfois chargé. De Robin des bois à « Charlie Hebdo » en passant par Gandhi et Eric Cantonna, le spectre est large et les causes plus ou moins bonnes. Le footballeur à la barbe christique et à la mèche rebelle, vient de se tailler un beau succès médiatique avec une passe au retrait et la défense du Che sans provisions. Il a suscité de la sympathie et une levée de bouclier (fiscal) : « une fausse bonne idée » (syndicat des banques), « insécuritaire » (B Prot) , « comique si ce n'était tragique » (F Baroin). Il a atteint son but.

Désobéir à qui, à quoi, au nom de quoi, avec qui ? Trop d’État ou pas assez d’État ? Le premier statut général de la fonction publique date de 1942. Ernst Jünger a commis un traité du Rebelle [3] . La « morale », peu fréquentable pour la plupart des désobéisseurs, relativistes culturels et libertaires de tous poils, est une proche parente de l’indignation ; et puis la femme de Césaire (comme celle de Cantonna) doivent être irréprochables. Il y a aussi des désobéisseurs et des rebelitudes qui tournent mal. On commence révolté, rebelle, guerriero, tiers mondiste, ni gigolo ni soumis, droit de l’hommiste et on termine, Père Castor de la médiologie, « Artistochat » à Matignon ou au ministère de la Culture (Frédéric Mitterrand, ‘O’ Malley’ de la rue de Valois… ), au quai d’Orsay ou au Conseil d’État. Pire, personne n’est à l’abris d’un triomphe post mortem. La BNF vient d’acheter une fortune (on parle de 5 millions d’euros!) les archives de Guy Debord, pape du situationnisme. The société du spectacle must go on, et rattrape son théoricien. « Le spectacle est le mauvais rêve de la société moderne enchaînée, qui n'exprime finalement que son désir de dormir » (… dans La Réserve de la Bibliothèque Nationale de France), (« La Société du spectacle » 1967). N’est pas Jean Moulin ou Che Guevara qui veut.

Dans les polémiques on invoquera Antigone, Socrate, Saint Augustin («Une loi injuste n’est pas une loi»), Henry David Thoreau [4] ou Gandhi. Mais attention aux paradoxes et sophismes. La loi est l’expression de la volonté générale ; « quiconque refusera d'obéir à la volonté générale y sera contraint par tout le corps: ce qui ne signifie autre chose sinon qu'on le forcera à être libre » (Rousseau). « La pratique de la désobéissance civile n’est pas autre chose que la forme la plus récente de l’association volontaire » (Hannah Arendt « De la désobéissance civile »).

Obéir ou désobéir ? Les juristes, casuistes, qui savent depuis le Décret de Gratien (Concordia discordantium canonum) digérer les canons discordants, gloseront doctement sur l’arrêt « Langneur » (Conseil d’État 10 novembre 1944), la réalité d’un ordre « manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public », ainsi que les limites du devoir de d’obéissance. La théorie des baïonnettes intelligentes applicable à la grande armée des soldats fonctionnaires. Le gros bon sens de la RATP, qui a le service public chevillé au corps, pourrait-il mettre tout le monde d’accord ? « Si chacun fait ses propres règles tout se dérègle » (campagne de communication dans les bus).

Mais il ne faut pas désespérer le dépôt de bus de Billancourt. Max Stirner une valeur sûr chez les Rebelles affirme qu’ « il n’y a pas de liberté, il n’y a que des hommes libres ». Stéphane Hessel, héro modeste qui a rejoint le général de Gaulle en mai 1941, fait de la Résistance avec son pamphlet « Indignez vous ! Pour une insurrection pacifique ». Tout un programme. Il y en a peu, mais il y a des justes. En juin 1940, avant l’arrivée des Allemands, le consul portugais de Bordeaux, Aristide de Souza Mendes, en violation des ordres formels de Salazar, a fait délivrer plus de 30 000 visas en quelques jours, dont plus de 10 000 à des Juifs. Ancien consul en Pologne il savait que le pire était probable. Rentré au Portugal, il a été condamné et a fini sa vie dans la misère. En juin 1940 Maurice Papon n’était pas encore secrétaire général de la Préfecture de la Gironde.

Plus chic et intellectuel que le « désobéisseur », le contempteur de « l’esprit de cour ». Dans son dernier essai, Dominique Marie François René Galouzeau de Villepin prépare ses notes de plaidoirie avant l’appel du procès Clearstream au printemps prochain, et dénonce le chant des courtisans (voir Marginalia no 9).

La peste soit de l’esprit de cour, de ses caprices, artifices et poisons, Palsambleu ! « C'est le grand paradoxe de 1789 : la Révolution supprime la royauté et la cour, mais elle n'en liquide pas l'esprit. Pis, elle l'enracine puisqu'elle renforce de concert le pouvoir et la peur qui sont les deux piliers de la servilité des élites. » Le Cyrano des lambris dorés est psychologue: « Il existe en lui une fêlure affective qui ne laisse pas de m'inquiéter. Avant d'être obéi, Nicolas Sarkozy veut d'abord être aimé. Il ne vit pas la politique comme une mission, mais comme une réparation des blessures de son passé ». Jamais à court d’esprit il dénonce l’hyperprésidence et sa cour, « invraisemblable de perroquets apeurés, de flatteurs impénitents, de roseaux plus penchés que pensants ». De jolies formules mais est ce bien nouveau ? Et DDV est il vraiment le mieux placé et le plus qualifié pour donner des leçons en la matière ?

Deux aphorismes à méditer pour notre « Promettait », ami des « voleurs de feux » : « L'homme de bien est droit et juste, mais non raide et inflexible ; il sait se plier mais pas se courber» / « Qui comprend le nouveau en réchauffant l'ancien peut devenir un maître » (Confucius).

ACTUALITE JURIDIQUE ET JUDICIAIRE

Droits de l’homme ; Le procès, par défaut, de 14 tortionnaires de la junte chilienne a débuté le 8 décembre aux assises de Paris : les accusés, pour la plupart d’anciens militaires, certains hauts gradés, avaient pris part entre 1973 et 1975 à l’élimination de quatre opposants français (Georges Klein, Etienne Pesle, Alphonse Chanfreau et Jean-Yves Claudet) au régime d’Augusto Pinochet. Visés par des mandats d’arrêt internationaux, ils doivent répondre d’arrestations, enlèvements, séquestrations arbitraires avec torture ou actes de barbarie, des crimes pour lesquels ils risquent la réclusion à perpétuité s’ils quittent le territoire chilien. Le Chili n’extradant pas ses ressortissants, aucun ne sera présent, ni même légalement représenté à ce procès. L’État chilien a officiellement reconnu 3197 victimes de disparitions ou d’exécutions et 28 461 victimes de torture. 37 ans après l’attaque du palais de la Moneda, le plan Condor, les rapts, les assassinats, la torture, le sang, la douleur, la mémoire, enfin la Justice - on espère- à Paris.

Droit des procédures collectives et affaire Madoff. Le liquidateur réclame 6,4 milliards de dollars à JP Morgan: Le liquidateur de l'affaire Madoff, vient d’annoncer qu'il réclame 6,4 milliards de dollars à la banque américaine JP Morgan Chase. En 2009 Il avait été condamné à 150 ans de prison pour une escroquerie estimée à 23 milliards de dollars (sans les intérêts). Dans son communiqué le liquidateur accuse JP Morgan Chase, qui a été la banque principale historique de BLMIS [Bernard L. Madoff Investment Securities] de s’être montrée « volontairement aveugle devant la fraude, même après avoir eu connaissance des nombreux signaux d'alerte entourant Madoff …/… Si beaucoup d'institutions financières ont permis à Bernard Madoff de mener à bien sa fraude, JP Morgan Chase a été au centre de cette fraude, et entièrement complice. » La défense se prépare. SEC pas si simple…

Droit du travail. Mal être et souffrance à la CGT: Le syndicat CGT des personnels de la CGT dénonce un climat de défiance et une administration (de la CGT) de plus en plus agressive. Selon un document parvenu à l’AFP, «En lieu et place d’un dialogue constructif qui permettrait de trouver des solutions au mal-être et à la souffrance au travail, nous constatons la multiplication des arrêts maladie, des demandes de mutations, de démissions, etc.». La direction de la CGT a pris le problème à bras le corps : «Nous sommes engagés dans un processus de travail pour traiter les questions soulevées par les représentants du personnel ».

Diffamation. Duel de titans en perspective: Rachida Dati (Milady du 7eme arrondissement ?) va porter plainte en diffamation contre le chanteur Benjamin Biolay qui l'a accusée d'avoir répandu la rumeur de la prétendue liaison de ce dernier avec Carla Bruni-Sarkozy il y a quelques mois. Le niveau monte. « C’est celui qui le dit qui l’est, nanananana… » Notre confrère Olivier Metzner, ténor des divas, après le dossier Françoise Bettencourt (la mère et la fille viennent de se réconcilier) prépare la défense de l’ancienne garde des Sceaux… parce qu’elle le vaut bien ?

« Ne vous souciez pas de n'être pas remarqué ; cherchez plutôt à faire quelque chose de remarquable» (Confucius)

« FRANCE 1500 (ENTRE MOYEN AGE ET RENAISSANCE) » : LE MEILLEUR DE L’ ESPRIT DE COUR

Plutôt que d’attraper un rhume au bout de la queue des nymphéas, allez admirer au Grand Palais le vaisseau du cœur d’Anne de Bretagne et sa couronne, les chef d’œuvres de Jean Bourdichon, le manuscrit du « Traité sur les vertus cardinales » de François Demoulins enluminé par Guillaume II Leroy, ou la sérénité majestueuse de la vierge d’Olivet, une exceptionnelle Vierge à l’enfant tourangelle (début 16ème s) attribuée à Guillaume Regnault. L’exposition fermera ses portes le 10 janvier prochain.

« J'entends et j'oublie. - Je vois et je me souviens. - Je fais et je comprends» (Confucius)

QUELQUES ANNIVERSAIRES ET CELEBRATIONS EN 2011

911 : traité de Saint- Clair- sur- Epte entre Charles III le Simple et le chef normand Rollon. Ce dernier est désormais reconnu par le roi comme l’un des grands dont le rôle est de défendre le royaume des Francs.

1111 : rédaction du Shâhnâmeh (Le livre des rois; épopée fondatrice de la culture et de la littérature iranienne), consécration solennelle de la Cathédrale Notre-Dame des Doms à Avignon, mort de Robert de Molesme.

1511 : édition princeps de L’éloge de la folie d’Erasme (Encomium Momoriae, chez Mathias Schierer à Strasbourg), rédaction de la Coutume de Paris, mort de Démétrios Chalcocondyle, grammairien grec (auteur d’une grammaire grecque Erotemata et éditeur des éditions princeps d’Homère et d’Isocrate).

1611 : publication de la King’s James bible, Jean Richer fonde la 1ere publication périodique française Le Mercure françois, The Tempest (Shakespeare).

1711 : naissance de Hume, mort de Boileau, destruction de l’abbaye de Port Royal, prise de Rio de Janeiro par Duguay-Trouin.

1811 : naissances de Schumann, Liszt, Evariste Galois, mort de Kleist, Voyage de Paris à Jérusalem (Chateaubriand), Sense and Sensibility (Austen), batailles d’Albufera et de Sagonte, Vidocq s’enfuit de prison avec la complicité du préfet de Police (avant de devenir chef de la police de sûreté), indépendance du Venezuela.

1911 : naissance de Tennessee Williams, lancement du Titanic, « Fermina Marquez » (Larbaud), « Les Frères Karamazov » (Dostoievski), vol de la Joconde au Louvre, affaire d’Agadir, fin de la dynastie Qing en Chine et fondation d’une république par Sun Yat-sen, intervention américaine à Cuba, conquête du pole sud par Amundsen, premier hold-up en voiture par la bande à Bonnot contre la Société Générale rue Ordener.

1961 : début de la construction du mur de Berlin, putsch des généraux à Alger, répression sanglante d’une manifestation du FLN à Paris, assassinat de Patrice Lumumba, morts de Céline, Cendrars, Hemingway, Rockefeller, Gary Cooper, Mohamed V. Un grand cru cinématographique (aussi exceptionnel que 1960): La Note, L’année dernière à Marienbad, Accatone, 101 Dalmatians, Viridiana, West Side Story, The Hustler, The Misfits, Breakfast at Tiffany’s, Lola, Une femme est une femme. Publication de Totalité et infini (Essai sur l’extériorité) de Lévinas, Histoire de la folie à l’âge classique de Foucault. Naissances de Nagy (rien à voir avec la famille de Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa) et Eddie Murphy.

3 février 2011: nouvel an chinois

« L'homme de bien situe la justice au-dessus de tout. Un homme de bien qui a la bravoure mais qui ignore la justice sera un rebelle. L'homme médiocre qui a la bravoure mais qui ignore la justice sera un brigand » (Confucius)



DE LA PART DE L’ENSEMBLE DU CABINET ET DE L’ÉQUIPE ÉDITORIALE DE « LA REVUE »,

À VOUS TOUS FIDÈLES CLIENTS ET LECTEURS,

MEILLEURS VOEUX, BONNE ANNEE, HAPPY NEW YEAR, FROHES NEUES JAHR, FELIZ AÑO NUEVO 2011 !!!!!








________________________________________________________________________________

[1] Célèbre machine électromécanique portable de cryptage utilisée par l’Allemagne pendant la seconde guerre mondiale

[2] En 1936 le pacifiste allemand Carl von Ossietzky, lauréat 1935, n’avait pu quitter l’Allemagne Nazie

[3] Le Traité du Rebelle ou le recours aux forêts, 1951

[4] Opposé à la guerre au Texas et à l’esclavagisme au Massachusetts, il a refusé de payer une partie de ses impôts






Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :