La Revue Squire

Suite sans fin de l’affaire Adidas


Rédigé par Christian HAUSMANN le 28 Novembre 2009


François Bayrou envisage de faire appel du jugement du Tribunal administratif de Paris qui a validé la procédure d’arbitrage entre les liquidateurs de BTF et le Crédit Lyonnais. Vous vous souviendrez (voir Bernard Tapie : vers la fin du suspens) que l’Etat avait été condamné à verser en principal 285 millions d’euros aux liquidateurs et à l’ancien ministre de la Ville.

Monsieur Bayrou a déclaré le 3 novembre à la presse que : « Charles de Courçon et moi-même avons été déclarés recevables par le tribunal administratif », « c’est-à-dire qu’ils avaient un intérêt à agir en leur qualité de membres de la Commission des finances de l’Assemblée nationale. » (Les Echos du 3 novembre). Le recours visait la décision de Christine Lagarde d’accepter l’arbitrage. Le Tribunal administratif a rendu son jugement le 8 octobre 2008. Nous avons donc encore l’occasion de parler de cette singulière affaire qui remonte à 1993, année de la vente d’Adidas par le Crédit Lyonnais, pour le compte de Bernard Tapie.





Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :