La Revue Squire

Promenade à La Piscine


Rédigé par Agnès Bérenger le 1 Septembre 2008


Promenade à La Piscine
Un samedi après-midi, d’un mois d’avril clément, il fait grand soleil sur le Nord, nous allons à La Piscine, à Roubaix.

Depuis Lille nous choisissons le tramway Lille-Roubaix-Tourcoing, avec une petite marche à pied à l’arrivée, histoire de découvrir les alentours.

Le quartier est désert, le contraste est grand avec le centre-ville grouillant de Lille. Nous remontons une large avenue en direction de la gare, nous ne croisons personne. Nous trouvons facilement La Piscine, sur la gauche de l’avenue, derrière un grand mur ancien, où le mot MUSEE, est peinte en lettres blanches, immenses ; pas de doute, nous y sommes.

Derrière le mur, une pelouse et une cheminée de briques rouges et au fond un bâtiment moderne de verre et de briques. Nous entrons, aucune attente au guichet où nous sommes accueillis avec le sourire.

Nous sommes pressés de voir le bassin. Nous y voilà, il est rempli d’eau, on s’attendrait presque à voir surgir un baigneur dans son costume de bain des années trente. Pour mieux nous mettre dans l’ambiance, un fond sonore nous donne l’écho de baignades. C’est magique, la lumière est très belle avec ce soleil extérieur qui filtre à travers le vitrail.

Quel plaisir de déambuler tranquillement ! On est très loin de la foule des grands musées parisiens.
Le musée d’Art et d’industrie de la ville de Roubaix, s’il est intéressant pour ses collections de textiles, mode et design, céramiques, vitraux, baux arts des XIXème et XXème siècles, vaut avant tout, vous l’aurez compris, pour son site.

Installé dans l’ancienne piscine municipale, bâtie entre 1927 et 1932 sur les plans de l’architecte lillois Albert Baert (1863-1951), le musée est un agréable lieu de promenade, dans un décor entièrement art déco. Outre le pourtour du bassin, vous découvrirez les cabines de douches et de déshabillage qui en mezzanine accueillent les collections de textile, les salles de bains où s’exposent les beaux-arts.

Après la visite, vous ne serez pas pressé de quitter les lieux. Vous pourrez vous restaurer dans la grande salle de restaurant (style art déco bien sûr) ou/et si vous êtes aussi chanceux que nous, vous reposer un moment dans le jardin intérieur, vrai havre de paix.

■
La Piscine est le 5ème musée de France, selon le classement 2007 du Journal des arts paru le 6 juin. Les quatre premiers sont : Le Louvre, Orsay, le Centre Pompidou et Guimet. « On ne classe pas que les collections (…) La piscine progresse car ce musée est bon partout, très inventif. Il a une politique dynamique d’expositions temporaires et 36% de visiteurs de plus en 2007 » précise l’éditeur.

La Piscine, Musée d’Art et d’Industrie André Diligent
23 rue de l'espérance, 59100 Roubaix
Tél: 03 20 69 23 60
www.roubaix-lapiscine.com
■


Si vous allez dans le Nord, le temps d’un week-end, visitez Lille bien sûr, mais ne manquez pas Roubaix et sa Piscine. Explorez les alentours. Ceux-ci témoignent du passé industriel de la ville. C’est impressionnant, derrière la gare en particulier, ces maisons ouvrières, dont certaines, restaurées, sont pimpantes et d’autres avec leurs fenêtres murées, envahies par la végétation, révèlent un passé récent douloureux.

Roubaix : quelque part derrière la gare
Roubaix : quelque part derrière la gare





Nouveau commentaire :


A lire aussi dans la même rubrique :

Joyce Maynard - 02/03/2017



Jim Fergus - 23/09/2016


Caryl Férey - 25/08/2016


Anne Plantagenet - 15/07/2016


Boualem Sansal - 07/05/2016





1 2 3 4 5 » ... 16


Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :