La Revue Squire

Portrait : Nicolas Bauch-Labesse


Rédigé par Hammonds Hausmann le 7 Mai 2009


Nicolas a rejoint notre département Contentieux, médiation & arbitrage en janvier 2008, après quatre années au sein du cabinet Sigrist & Darmon, où il a pratiqué le contentieux bancaire interne et international.

Nicolas intervient en droit des procédures collectives, droit des sûretés, responsabilité bancaire, contentieux des garanties de passif et droit aérien.

A l’origine, Nicolas se voyait devenir trader (c’était un métier prometteur) jusqu’à ce qu’en licence, il prenne goût au droit du commerce international. Après une Maîtrise de droit des affaires de Paris II Panthéon-Assas, il choisit l’Université de Bourgogne qui abrite le CREDIMI (Centre de recherche sur le droit des marchés et des investissements internationaux) pour préparer son DESS de droit des affaires internationales. Il complète ensuite son cursus par une année à Cambridge où il obtient un LLM de droit des affaires internationales.

Pendant ses études Nicolas a été président de l’Association des juristes d’affaires internationaux, dont il est toujours membre. Il a par ailleurs exercé différents « petits boulots », dont le plus mémorable restera sans doute celui d’agent d’entretien de nuit au sein d’un hôpital de Cambridge. Les travailleurs de nuit, noctambules et autres insomniaques qu’il y a côtoyé et qui selon leur statut le regardaient avec plus ou moins de condescendance, restaient tous bouche-bée en apprenant qu’en France il était avocat. L’habit ne fait pas le moine, c’est bien connu.

En 2001, Nicolas a été lauréat européen du concours international de plaidoiries Manfred Larchs. Organisé par l'Institut International de Droit de l'Espace et subventionné entre autres par l’Agence Spatiale Européenne (les sujets concernent le droit de l’espace), le concours récompense des étudiants du monde entier pour leur talent de plaideur. Cette année là, la finale européenne se tenait à Toulouse, ce qui fut une petite déception pour Nicolas qui rêvait d’une destination plus exotique.

C’est que Nicolas aime le dépaysement, les voyages sac au dos qui au hasard du chemin favorisent les rencontres les plus inattendues, les plus enrichissantes. Sa dernière destination en date a été l’Ile de La Réunion qu’il vient de parcourir à pied avec son épouse. Sa petite fille ne suit pas encore, mais ça ne saurait tarder.





Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :