La Revue Squire

«MMXI»
(Bill Millin, Θουκυδίδης, Sainte Ursule et Louis de Funés)


Rédigé par Antoine ADELINE le 6 Janvier 2011


ADIEU 2010

2010 année mondiale de la biodiversité. Mais c’est la météo diversité qui a tenu toute ses promesses : un tremblement de terre à Haïti, éruption de volcan en Islande, inondations au Pakistan et dans le Var, canicule en Russie, marée rouge en Hongrie, marée noire dans le golf du Mexique.

2010 année européenne de lutte contre la pauvreté. Bilan mitigé. La Grèce et l’Irlande ont échappé temporairement à la banqueroute, l’euro a frôlé l’arrêt cardiaque, l’Espagne est sévèrement grippée, la France tousse, l’Angleterre est à l’huile de foie de morue (portugaise). Bienvenue à la courageuse Estonie qui a rejoint la monnaie inique. Certains prédisent qu’en 2012 l’Europe demandera son adhésion à la Turquie.

2010 année Chopin. Elle n’a pas portée chance à la Pologne. Le président Lech Kaczynski, son épouse et de nombreux dignitaires ont péri le 10 avril dans un accident d’avion à l'approche de l'aéroport de Smolensk. La délégation polonaise se rendait à Katyn pour honorer la mémoire des polonais massacrés par le NKVD et l’armée rouge. Une balle dans la nuque pour plus de 4000 officiers en avril-mai 40. Au total, à la suite du pacte germano soviétique, 25 000 membres de l’élite polonaise ont été exécutés en 1940 en Russie occidentale. ‘Katyn’ un nom maudit pour la Pologne.

Dans le reste du monde ça chauffe. Au nord, la banquise continue de fondre. A l’ouest, les experts n’ont pas encore réussi à « colle mâter » les fuites de la plateforme wikiLeaks. A l’est, la grande lueur et ‘business as usual’. Au sud les cours du pétrole et des denrées alimentaires flambent. Les métastases du terrorisme et de la guerre d'Irak plombent l’Afghanistan. La révolte gronde au Maghreb et une guerre civile menace la Côte d’Ivoire. Au Gabon Bernard Kouchner a Bongo et récupère du blé. Fin d’année difficile pour les chrétiens d’Orient. Après l’attaque de la cathédrale Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours à Bagdad (plus de 50 morts), à Alexandrie le soir du nouvel an, un attentat contre les coptes a fait 21 victimes. Piloté de l’étranger selon les autorités égyptiennes. Alexandri’ nch Alexandra’ llah. Gardons nous des jugements trop lapidaires sur la justice iranienne. Les nouvelles sont bonnes pour Sakineh Mohammadi Ashtiani qui semble avoir sauvé sa peau en jetant la pierre (à l’insu de son plein grès ?) à certains médias occidentaux. Coup dur pour la carrière du cinéaste Jafar Panahi qui vient d’écoper de 6 ans de prison pour « propagande contre le régime ». Au nom du peuple iranien… « Le salaire de la peur ».

En France on n’a pas de pétrole, peu d’idées, mais beaucoup de médicaments. Après la rocambolesque campagne de vaccination contre le virus NHN1, la palpitante saga Woerth Bettencourt, retour aux laboratoires et officines pharmaceutiques avec le feuilleton Médiator. Les conflits d’intérêt, pour ne pas dire les collusions, entre certains laboratoires, les commissions, agences de santé et des politiques donnent la migraine. ‘Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé’ (Affsaps), ‘Haute Autorité de la Santé’, ‘Commission Economique des Prix de Santé’, ministère de la santé... C'est pas moi c'est lui. En 2010 le déficit de la sécurité sociale atteindra les 25 milliards d’euros. La France est championne d’Europe de la consommation de médicaments. 40 % supérieure à la moyenne européenne mais seulement 12% de génériques (contre 50% en Angleterre ou en Allemagne). Cherchez l’erreur, Cui Bono ? Le bouquet final avec les feux d’artifice de la nuit de la Saint Sylvestre. Selon des estimations fiables mais secrètes du ministère de l’intérieur, un millier de voitures ont brûlé, au moins 11 de moins qu’en 2010 (la moyenne était de 300 au milieu des années 2000).

L’année sportive a été espagnole. Mondial sud africain pour le 11 de la Roja, ligue des champions pour le FC Barcelone, Raphael Nadal remporte Roland Garros, Wimbledon et l’US open, Alberto Contador gagne le Tour de France, mais des soupçons de dopage entachent cette victoire. ‘Esso es’ ou Olé mains ?


Adieu à quelques grands et moins grands disparus. Des artistes : Pierre Vaneck, J. D. Salinger, Jacques Martin, Éric Rohmer, Erich Segal, Georges Wilson, Jean Ferrat, Louise Bourgeois, Bernard Giraudeau, Joan Sutherland, Laurent Terzieff, Alain Corneau, Blake Edwards, Bruno Crémer, Dennis Hopper, Enrique Morente, Claude Chabrol, Nikos Papatakis. Des écrivains et intellectuels : Pierre Hadot, Maurice Allais, José Saramago, Suso Cecchi D'Amico, Jaime Semprun, Claude Lefort, Pierre-Jean Rémy, Bernard Clavel, Jacqueline de Romilly. Des politiques : Philippe Séguin, Marcel Bigeard, Georges Frêche, Richard Holbrooke. Des sportifs; Guy Lapébie, Jean Boiteux, Laurent Fignon, Anton Geesink.

Sans oublier : Bill Millin soldat écossais, joueur de cornemuse personnel de Lord Lovat commandant de la 1re Brigade spéciale britannique, très inspiré le 6 juin 1944 sur Pegasus bridge, Panajot Pano, joueur de football albanais, Tawhida Ben Cheikh, pédiatre, gynécologue, doyenne des médecins tunisiens, François Marcantoni, résistant et ancien truand français, Avi Cohen, footballeur israélien, Luis Manresa Formosa évêque émérite guatémaltèque, Ali Hassan al-Majid dit "Ali le Chimique" dignitaire irakien sous le régime de Saddam Hussein, Princesse Regina de Saxe-Meiningen Archiduchesse d'Autriche, Torbjørn Yggeseth sauteur à ski norvégien, Armand Gaétan Razafindratandra cardinal malgache, André Aubert imitateur, connu pour son rôle dans les publicités Panzani.

CRISE DE FOI(E) ET GRANDE ES BOUFFE

Avec les fêtes de fin d’année les inévitables crises de foi(e), gueules et langues de bois (recyclable). Au menu des vœux politico pipo-les du 31 décembre, fondue de bons sentiments et tartuflette politiquement correcte. Les GO du solidarisme diversifié et les chefs E-toilés des guides Duchemin de l’espérance ont proposé des recettes d’émulsion de lien social sur fond d’éco-multiculturalisme durable et de slalom dans la poudreuse de la bonne conscience. Des bataillons de journalistes, sociologues, politologues et visionnaires de premier ordre, lisant l’avenir dans des boules de cristal baraka, prédisent le retour de l’indignation sociale de marché. A la bourse bio des idées équitables tout se recycle et tout est à vendre. ‘Old wine in new bottles’. Il est bouchonné, beaucoup de truffes et d’anchois avariés que l’ont fait passer pour des produits exotiques.

La gastronomie a la toque. Magazines spécialisés, stages de perfectionnement , retour du ‘cou de girafe farci avec du boudin d’ours et des tripes de sangliers frites dans la graisse d’urus’, trucs de grands chefs et chefs des grands trucs. Après l’inscription par l’UNESCO au patrimoine culturel immatériel de l'humanité du ‘Repas gastronomique des Français’, le secrétaire d’Etat au Tourisme vient de lancer la ‘fête de la gastronomie française’, les 23 Septembre, pour «réunir les Français autour de valeurs d’échange, de partage de convivialité et de plaisir». Manger plus pour oublier plus et digérer mieux ? La France bientôt transformée en parc d’attraction culinaire se recentre sur des valeurs traditionnelles. Circenses et… Panem. La pente naturelle du Français c’est le bistro disait De Gaulle. Pour les cinéphages, du plus sucré au plus amer, « Le grand restaurant » (1966), « L’aile ou la cuisse » (Tricatel contre Duchemin, « le vin c’est la terre… le vin c’est aussi le soleil... »1976), « La grande bouffe » (chef d’œuvre indigeste de Marco Ferreri, 1973).

11

L'an de grâce 2011 du calendrier grégorien, mais aussi l’année 5771 / 5772 du calendrier hébreux, l’an 1432 / 1433 du calendrier musulman, 1389 / 1390 du calendrier persan. Le nouvel an chinois aura lieu le 3 février (année du lièvre).

Amusant. 11 est le nombre par lequel se constitue dans sa totalité (tch’eng) la voie du ciel (6) et de la terre (5), c’est le nombre du Tao. Un symbole de discussion et de conflit chez les bambaras. Onze apôtres meurent martyrs, l'exception est Jean. La Première Guerre mondiale a pris fin à 11 heures le 11e jour du 11e mois de 1918. En 1969 alunissage d’Apollo 11. Pour les matheux, un polygone à onze côtés est un hendécagone. 10 à la puissance 11, 100 milliards (100 giga), est l'estimation du nombre d'étoiles de notre galaxie et du nombre de galaxies de l'univers.

Sanglant. Le 11 septembre 2001, le World Trade Center s'effondre. L'événement a suscité des considérations numérologiques. La tragédie a eu lieu le 11/9. Aux États-Unis, l’usage est de placer le numéro du mois avant celui du jour : 9/11. Or le numéro des urgences aux États-Unis est le 911 (nine one one) / L'État de New York est le n°11 des Etats-Unis / Le premier avion à s'écraser contre le WTC 1 était le vol 11 d'American Airlines, acronyme AA (deux fois la 1re lettre de l'alphabet)/ Le 11 septembre, il reste 111 jours avant la fin de l'année / Les deux tours côte à côte évoquent le chiffre 11 / Chaque tour avait 110 étages / A 10 h 28 (deuxième écroulement), on est au milieu de la 11e heure.

Violent. Les ‘Onze Mille Vierges’ : Ursule (sainte patronne des jeunes filles et des drapiers) fille d’un roi breton de la fin du IIIe siècle était demandée en mariage par un prince d'outre-Rhin, non converti au christianisme. Elle voulait rester chrétienne et rejeta le Prince. Beaucoup de ses amies l’imitèrent. Pour fuir des représailles elles se rendirent en pèlerinage à Rome puis s’embarquèrent sur le Rhin où elles furent capturées par les Huns. Refusant d’abjurer leur foi, les 11 000 vierges furent martyrisées et mises à mort. Ne pas confondre avec Les Onze Mille Verges ou les amours d'un hospodar de Guillaume Apollinaire (1906).

Savant. ‘Onze études sur la poésie moderne’ (Jean-Pierre Richard, 1964), les ‘Onze fioretti de François d'Assise’ (Rossellini, 1950, adaptation d’un anonyme hagiographique du XIVe siècle), ‘Ocean's eleven’ (Steven Soderbergh, 2002). La "dame d'onze heures" (rien à voir avec Martine Aubry) ou "étoile de Bethléem" (rien à voir avec Ségolène Royal), en latin ornithogalum umbellatum, est une fleur blanche de la famille des liliacées qui doit son nom au fait qu'elle ne s'ouvre qu'en plein soleil. C’est une fleur toxique.

11 RAISONS D’ ESPERER EN 2011

L’avenir passe bien sûr par la jeunesse, l’éducation et la Recherche (du temps perdu).
• Pour réagir après les mauvais résultats de l’étude PISA 2010 (étude comparative sur le niveau des collégiens dans le monde), lancement du 134 eme plan Marshall pour le sauvetage de l’éducation nationale

• Publication d’un rapport "Pour sauver l'école: 111 propositions propositionnelles en faveur du savoir émancipé", permettant d’atteindre dés 2012 un taux de réussite de 110% au baccalauréat

• 2 nouveaux diplômes diplômant. Un Master 2 ; « Rap, clarinette, nouvelle cuisine, et développement durable » proposé par l’ université nouvelle « Coluche-Sorbonne 11 » de Pantin. A Dauphine, un doctorat « Usure équitable et buzz en ligne» dirigé par Eric Cantonna

• 11 milliards de crédits pour financer le 135 eme plan Banlieue (dit «pas de Quartier») en faveur de la valorisation des divers-cités

• Création d’une haute autorité ‘MENTOR’ (Mission d’Evaluation Nationale et de Traçabilité Olfactive des Rétrocommissions). L’argent n’a pas d’odor. La Mission devra clarifier la transparence de l’opacité en matière de forêt domanial, sous marins, voitures incendiés et produit dégivrant

• Début des travaux de la 136 eme commission pour la modernisation de la Justice, notamment en charge de l’installation de parquets bien cirés, en pointe de Hongrie

•Création de l’association « Touche pas à mon pot aux feux »

•Lancement d’un nouveau sirop pour diluer les responsabilités et liquéfier les calculs, et d’une pilule révolutionnaire capable de faire avaler la pilule du déficit de la sécurité sociale

• Au choix, l’indispensable et inéluctable passage au 34H30 de travail pour résorber le chômage et relancer la croissance, ou au 35H30, pour remettre le pays au travail et revenir aux fondamentaux

• De nouvelles révélations de wiKileaks vont permettre d’y voir plus clair sur Julian Assange

• Last but not least, poursuite de La Revue en ligne sur le site Squire Sanders Hammonds (http://larevue.ssd.com


ACTUALITE JURIDIQUE ET JUDICIAIRE

Droit social et durée du travail; les ouvriers de la onzième heure : « 1 Car le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui sortit de grand matin afin d'embaucher des ouvriers pour sa vigne. 2 Étant convenu avec les ouvriers d'un denier par jour, il les envoya à sa vigne. 3 Il sortit vers la troisième heure, en vit d'autres qui se tenaient sur la place sans rien faire, 4 et leur dit: " Allez, vous aussi, à ma vigne, et je vous donnerai ce qui sera juste. " 5 Et ils y allèrent. Il sortit encore vers la sixième et la neuvième heure, et fit la même chose. 6 Étant sorti vers la onzième (heure), il en trouva d'autres qui stationnaient, et il leur dit: " Pourquoi stationnez-vous ici toute la journée sans rien faire? " 7 Ils lui disent: " C'est que personne ne nous a embauchés. " Il leur dit: " Allez, vous aussi, à la vigne. " 8 Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant: " Appelle les ouvriers et paie-leur le salaire, en commençant par les derniers jusqu'aux premiers. " 9 Ceux de la onzième heure vinrent et reçurent chacun un denier. 10 Quand vinrent les premiers, ils pensèrent qu'ils recevraient davantage; mais ils reçurent, eux aussi, chacun un denier. 11 En le recevant, ils murmuraient contre le maître de maison, disant: 12 " Ces derniers n'ont travaillé qu'une heure, et tu les as traités comme nous, qui avons porté le poids du jour et la chaleur. " 13 Mais lui, s'adressant à l'un d'eux, répondit: " Ami, je ne te fais point d'injustice: n'es-tu pas convenu avec moi d'un denier? 14 Prends ce qui te revient, et va-t'en. Je veux donner à ce dernier autant qu'à toi. 15 Ne m'est-il pas permis de faire en mes affaires ce que je veux? Ou ton œil sera-t-il mauvais parce que, moi, je suis bon? 16 Ainsi les derniers seront premiers, et les premiers derniers ». (Matthieu : chapitre 20, versets 1 à 16)

Affaire Battisti; Brésil-Italie, ambiance plombée et fin des prolongations : Jusqu’ici un classique du ballon rond Brésil-Italie tourne au duel judiciaire. Le dernier jour de son mandat, contre l’avis de la cour suprême brésilienne, le Président Lula a refusé d’extrader vers l’Italie Cesare Battisti, ex activiste italien d'extrême-gauche sous le coup d'une peine de réclusion à perpétuité. Il avait été condamné par contumace en 1993 pour quatre homicides, crimes qu’il a toujours niés. Réfugié en France en 1990 où il s’était consacré à l’écriture de polards, il s’est enfui au Brésil en 2004, pour échapper à une extradition. La classe politique italienne déplore le niet brésilien. Battisti n'a jamais exprimé le moindre regret ou repentir. Le ministre des affaires étrangères italien envisage un recours aux tirs aux buts dans le grand stade international de La Haye.

Statut du parquet, séparation des pouvoirs, et réformes des tribunaux correctionnels ; Les Onze d'Athènes : Ce collège de magistrats athéniens assurait la poursuite, le jugement, l'incarcération et / ou l'exécution des malfaiteurs. 10 citoyens tirés au sort et un greffier avaient en charge la surveillance des suspects. Ils faisaient traduire sous leur responsabilité les accusés devant les tribunaux dont ils devenaient les présidents en cas de flagrant délit ou de soupçons graves. Les Onze d’Athènes ne disposaient pas de Tazers mais le bourreau de la cité était à leurs ordres.

JACQUELINE DE ROMILLY (1913-2010)

C’était une immense érudite, helléniste, spécialiste et traductrice de Thucydide (Θουκυδίδης), professeur, défenseur d’une certaine idée de la Grèce, des humanités et de l’enseignement (‘L’Enseignement en détresse’, 1984). Reçue à l'agrégation de lettres en 1936, Jacqueline de Romilly enseigna la littérature grecque à Lille puis à la Sorbonne. De 1973 à 1984, elle tint la chaire de la Grèce antique (formation de la pensée morale et politique) au Collège de France. En 1988, elle devint la deuxième femme, après Marguerite Yourcenar, à entrer à l'Académie française. Elle a présidé l'association Guillaume Budé et fut honorée de la nationalité grecque en 1995. Ayant achevé sa conversion au catholicisme en 2008, Jacqueline de Romilly s’est éteinte à 97 ans le 18 décembre dernier.

« Avoir été juive sous l'Occupation, finir seule, presque aveugle, sans enfants et sans famille, est-ce vraiment sensationnel ? Mais ma vie de professeur a été, d'un bout à l'autre, celle que je souhaitais. » …/… « Savez-vous ce qui m'a procuré la plus grande joie ? En 1930, j'avais 17 ans, les filles ont eu pour la première fois le droit de se présenter au Concours général et j'ai eu cette année-là les prix de grec et de latin. Rien par la suite ne m'a jamais rendue aussi heureuse. C'était grisant ” …/… « Je ne suis pas très optimiste, ni pour mes chères langues anciennes, ni pour la française d'ailleurs, ni pour les humanités en général et, pis, guère plus pour l'avenir de notre civilisation. S'il n'y a pas un sursaut, nous allons vers une catastrophe et nous entrons dans une ère de barbarie. Il y a un désintérêt et même un dédain pour la Raison et les Lumières » (Le Point 25 janvier 2007).

Le dernier opus de Richard Millet ne dit pas autre chose : « Écrire, aujourd’hui, pour l’auteur ignorant de sa langue et de l’histoire littéraire, et adossé au néant comme un primate à une branche vertigineuse, c’est entrer dans une globalisation restrictive et, par là, se trouver en porte à faux avec l’universalité de la lecture, à ceci près que l’écrivain postlittéraire n’est plus un lecteur : sur la scène désolée de son narcissisme ou de son hystérie, il ne lit plus que lui même, autant dire rien » …/… « Le roman postlittéraire ? Un mixte de roman policier, de gnose sociologique et de psychologisme de magazine féminin, rédigé dans un sous état de langue par quoi l’idéologie du Bien se répand irrésistiblement » (‘L’enfer du Roman, réflexion sur la postlittérature’, 2010)

Un vers de onze syllabes est un hendécasyllabe. C'est le mètre de « La Divine Comédie ». Un poème de Rimbaud en vers hendécasyllabiques pour accompagner Jacqueline de Romilly dans sa dernière Odyssée. « Loin des oiseaux, des troupeaux, des villageoises /Je buvais, accroupi dans quelque bruyère /Entourée de tendres bois de noisetiers /Par un brouillard d'après-midi tiède et vert /Que pouvais-je boire dans cette jeune Oise /Ormeaux sans voix, gazon sans fleurs, ciel couvert / Que tirais-je à la gourde de colocase ? /Quelque liqueur d'or, fade et qui fait suer /Tel, j'eusse été mauvaise enseigne d'auberge /Puis l'orage changea le ciel jusqu'au soir /Ce furent des pays noirs, des lacs, des perches /Des colonnades sous la nuit bleue, des gares /L'eau des bois se perdait sur des sables vierges /Le vent, du ciel, jetait des glaçons aux mares... /Or ! tel qu'un pêcheur d'or ou de coquillages /Dire que je n'ai pas eu souci de boire ! » (Larme, Mai 1872)

Thucydide pour conclure. Une citation pourrait nous servir de fil rouge en 2011. A vous, fidèles lecteurs et clients du cabinet qui ne manquez ni d’ambition ni de projets, et aussi à nous au sein du bureau de Paris et dans les 36 autres bureaux Squire Sanders Hammonds de part le monde : « L'épaisseur d'une muraille compte moins que la volonté de la franchir. »






Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :