La Revue Squire

Les vœux du Président


Rédigé par Christian Hausmann le 28 Janvier 2015

Les vœux du Président adressés le 31 décembre 2014 aux français, réfugiés, immigrants, migrants, expatriés de substitution ou alternatifs et opposants du porte-avion Charles de Gaulle [1].



« Comme Dieu en France »

« L’année qui pointe son dard - je veux parler de 2015 – verra la consécration de toutes mes promesses, celles d’avant, les actuelles et celles à venir. Elle sera pavée de superbes commémorations, une année mémorielle pleine et riche, comme je les aime, avec l’avènement de François 1er , Marignan, la libération d’ Auschwitz, le génocide arménien, la victoire de de Gaulle en 1945 avec l’instauration d’une zone d’occupation française en Allemagne arrachée à Roosevelt, le massacre de Sétif qui marque le début de la décolonisation, le cinquantenaire de la mort de Churchill [2] , l’entrée de Saint-Exupéry dans le domaine public [3]…, mais aussi par une baisse spectaculaire de la progression du chômage, une stabilisation de nos exportations et un PNB en forte stagnation. Avec le tiers payant généralisé, nos concitoyens et tous ceux séjournant sur le sol sacré de la patrie vont pouvoir se soigner sans arrière-pensées et, enfin, accéder à l’ère de la prévention durable. Votre ministre de l’écologie vous a annoncé la reprise immédiate des feux de cheminée dans Paris intra-muros pour favoriser la dissémination des particules fines, chères à vos poumons, la fin de l’écotaxe – rien à voir avec l’Écho des Savanes – et la poursuite du changement climatique. Avec Ségolène, la madone de la transition énergique, nous allons créer un observatoire climatique pour mesurer la montée des eaux, le recul des falaises et des dunes, la disparition de la banquise et des glaciers et surtout une égale répartition des nappes phréatiques. L’exploitation des gaz de schiste de la région parisienne est à l’étude grâce à la chute de plus de 50% du prix du baril de Brent. Toutes dispositions ont été prises pour que le prix de l’essence à la pompe reste stable, une baisse moyenne de 16% a pourtant été enregistrée à nos corps défendant. Christiane Taubira veille sur vous en cette année mémorielle, sans-papiers et sans-dents, vous êtes tous et toutes justiciables de nos tribunaux.

Les bonnes nouvelles ne manquent pas. La forêt française est reconstituée, Michel Drucker reste à France 2, Stéphane Bern crève les écrans, Jean-Pierre Jouyet, mon ami, garde ma confiance à l’Élysée après avoir suivi une cure de désintoxication pour bavardages intempestifs et la dévaluation compétitive de l’euro se poursuit. La nouvelle cité de la justice des Batignolles est en édification, nos boys sont rentrés d’Afghanistan après un bail dérogatoire de 13 ans et notre maitre à tous, Lionel Jospin, entre au Conseil constitutionnel. C’est la plénitude.
 

En 2014, j’ai effectué pour vous représenter dignement des voyages extrêmes en Nouvelle Calédonie et à Saint-Pierre et Miquelon. En 2015, j’irai à la rencontre des Inuits au nord du Québec et des Esquimaux. Je visiterai aussi nos amis corses et guyanais, Christiane m’y a invité. J’hésite à me rendre aux Seychelles et en Louisiane, anciennes dépendances françaises pour encourager les orpailleurs clandestins et les ramener dans le droit chemin du capital social.

Mon programme comprend la refonte de la carte de l’apprentissage, l’éradication des pigeons lutéciens, la fin de l’opéra des couacs et la simplification de la vie publique, tout en préservant le socle du pays, je veux parler de la fonction publique, dont nous augmentons la solde et abaissons l’âge de la retraite. Moscovici veille à vos intérêts à Bruxelles. Il vient d’acquérir une belle demeure à Uccle. Fleur a signé à Canossa la paix de Westphalie avec les intermittents du spectacle que la Lorraine avait charriés.

Il n’est pas dans mon projet de modifier le rythme de la Marseillaise, ni de rendre ouvrés les 8 mai et 11 novembre. Je renonce au populisme, aux promesses non tenues et aux kdos jamais distribués. Je vous conjure de me faire confiance, même ceux que j’ai déçus – et ils sont nombreux. J’entends sanctuariser mon couple avec Angela, renoncer aux virées nocturnes en scooter tête bâchée et tendre la main à DSK et Cahuzac en prononçant une amnistie générale, ce qui permettra de faire de la place dans les prisons au grand dam de Christiane et de son plan anti-pullulement. Il me reste beaucoup à entreprendre. C’est long un quinquennat ! Je pense avec nostalgie à ceux de mes prédécesseurs qui se sont « coltinés » deux septennats d’affilée. Je n’oublie pas la multiplication des comptes de pénibilité, notamment dans l’agriculture, l’abolition des privilèges des professions réglementées, Manu s’en charge, la simplification du code du travail, sans rien changer, François Rebsamen s’en occupe, la croissance de l’ENA, il en faut,  avec une nouvelle implantation à Kehl au-delà du pont du Rhin, les primes de naissance pour chiens et chats citadins et la fin de la précarité. Manger de la salade et vous ne serez pas malade.

Parité et fécondité obligent, Valérie, Ségolène, Julie et Philae se joignent à moi pour vous souhaiter un parfait bonheur, une nouvelle jeunesse et des perspectives en ébullition. Comptez sur ma détermination et mon sens de l’anticipation pour vous faire entrer au paradis terrestre où je compte quelques relations. Joyeux réveillon, évitez ce soir le Hollande bashing et d’incendier votre vieille voiture cabossée. De l’audace, diantre ! Vive la République et que Jaurès vous bénisse. »

Je suis Charlie [signature illisible]
 
Nota Bene : en nous autorisant à reproduire ses vœux pour la nouvelle année, le Président en exercice nous a demandé de veiller au respect de l’emploi de la langue française et d’exiger de nos lecteurs qu’ils renoncent à toute contestation, demande de rectification ou de retrait et à émettre toutes réserves quant à d’éventuels plagiats et atteintes à la laïcité. Cherchez l’oxymore. Nul n’est sensé entendre la loi, qu’on se le dise ! 
 
[1] Le 14 janvier 2015, le Président en exercice est retourné sur le porte-avion CDG en rade de Hyères pour présenter ses vœux aux forces armées sérieusement engagées sur le territoire français depuis la mise en action maximale Vigipirate, mais également sur les fronts de la République Centrafricaine, du Mali et récemment encore en Afghanistan et dans le ciel d’Irak.
[2] Décédé le 24 janvier 1965
[3] Tout un chacun pourra plagier le Petit Prince, livre le plus vendu au monde après le catalogue d’Ikea.





Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :