La Revue Squire

La nouvelle Salle Pleyel


Rédigé par Florian Lummert le 30 Octobre 2006


Le 18 octobre 1927, une nouvelle salle de concert, construite par la maison Pleyel, ouvrait ses portes à Paris. L’auditorium de la salle, dont l’architecture fut conçue par Gustave Lyon, contenait à l’époque 3.000 places. Moins de neuf mois après l’ouverture, un incendie ravageait l’auditorium. Les travaux de rénovation étaient entrepris très rapidement. Ils réduisaient, d’une part le nombre de places à 2.400 et, d’autre part, endommageaient malheureusement l’acoustique de la salle.

La filiale de Pleyel ne pouvant pas se relever du choc financier causé par l’incendie, la salle est devenue, en 1935, la propriété du Crédit Lyonnais.

Après sa création, en 1967, l’Orchestre de Paris y élit résidence et conquiert un large public, notamment avec son directeur musical Daniel Barenboïm.

En 1998, suite aux difficultés financières du Crédit Lyonnais, la salle Pleyel est mise en vente et rachetée par la société IDSH. Cette dernière engageait, après la fermeture temporaire de la salle en 2002, d’importants travaux de rénovation ayant notamment pour but d’améliorer l’acoustique de la salle.

La rénovation est réussie

L’acoustique est bien meilleure qu’auparavant, et ceci pour l’ensemble des places disponibles. Comme c’est souvent le cas dans les salles de concert, les places (les plus chères) au milieu du 1er balcon offrent néanmoins la meilleure acoustique.

En cas d’absence de participation de choristes, les places situées derrière la scène, seront également mises en vente. Leur grand avantage est que voue faites quasiment partie de l’orchestre et pouvez suivre le concert comme un des musiciens. Néanmoins, l’écoute pourra y être un peu déséquilibrée, en cas de participation importante de cuivres.

Un autre aménagement important consiste en une nouvelle réduction du nombre de places à 1.913 au total. C'est un grand progrès, car chaque auditeur a plus de confort qu’auparavant et la salle donne une impression beaucoup plus spacieuse. Même en cas de concert affiché complet, on ne se sent pas serré et l’écoute reste toujours un grand plaisir.

Les concerts d’inauguration de la Salle Pleyel ont eu lieu les 13 et 14 septembre 2006. Etant membre du chœur de l'Orchestre de Paris, j'ai pu participer à ces concerts avec au programme la Symphonie No. 2 (Résurrection) de Gustave Mahler.

On n'a pas une écoute objective des concerts auxquels on a participé soi-même, il m'est donc difficile de vous donner un avis. En tout cas, la salle affichant complet chaque soir et le public étant enthousiaste, je pense que la réouverture a été un vrai succès.

D’autres grands orchestres (Berliner Philharmoniker, London Symphony Orchestra, Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, etc.) et interprètes (Sir Colin Davis, Nikolaus Harnoncourt, Evgueni Kissin, etc.) suivront cette saison.

Pour plus d’information : www.sallepleyel.fr.
Je vous souhaite de beaux concerts dans la nouvelle salle Pleyel.





Nouveau commentaire :


A lire aussi dans la même rubrique :

Joyce Maynard - 02/03/2017



Jim Fergus - 23/09/2016


Caryl Férey - 25/08/2016


Anne Plantagenet - 15/07/2016


Boualem Sansal - 07/05/2016





1 2 3 4 5 » ... 16


Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :