La Revue Squire

La loi sur l’accès des jeunes à la vie active adoptée


Rédigé par Jean-Marc Sainsard, Elisa Bernad, Anne Longueville le 30 Mai 2006


Définitivement adoptée le 13 avril 2006, cette loi abroge l’article instituant le CPE et aménage le contrat jeune en entreprise (Seje) et le contrat d’insertion à la vie sociale (Civis). Le CNE demeure.

Le contrat jeune en entreprise, désormais nommé "soutien à l’emploi des jeunes en entreprise" (Seje) demeure un CDI à temps plein ou partiel mais est étendu à tous les jeunes titulaires du Civis. L’aide de l'Etat est réduite d’un an mais son montant est augmenté.

Le Civis, contrat conclu uniquement entre un jeune et l’Etat, est désormais accessible à tout jeune entre 16 et 25 ans en difficultés sociales et professionnelles.

Le jeune peut bénéficier d’un accompagnement personnalisé par un référent d’une mission locale ou d’une permanence d’accueil, d’information et d’orientation (PAIO). Le parcours d’accès à la vie active peut s’effectuer par le biais d’une formation professionnelle, une action spécifique ou une assistance renforcée dans la recherche d’un emploi.

Les vraies réformes traitant de l’accès des jeunes à l’emploi, ce sera pour "demain", quand le pays sera "prêt"!





Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :