La Revue Squire

La levée de la clause de non-concurrence : piqure de rappel


Rédigé par Jean-Marc Sainsard le 16 Février 2015


Cass. Soc. 21 janvier 2015, n° 13-24.471

Dans un arrêt en date du 21 janvier 2015 (n° 13-24. 271), la Cour de cassation rappelle que l'employeur qui dispense le salarié licencié ou démissionnaire d'exécuter son préavis doit le faire au plus tard à la date de départ effectif de l’entreprise de l'intéressé et non à la date de fin de contrat.
 
La Cour de cassation confirme ainsi sa position.
 
Les stipulations du contrat de travail ou de la convention collective fixant un délai de levée de la clause de non-concurrence postérieurement à la date de départ effectif du salarié de l’entreprise lui sont inopposables (Cass. soc. 13 mars 2013, n° 11-21.150 en cas de démission ; Cass. soc. 22 juin 2011, n° 09-68.762 en cas de licenciement).
 
Cette position de la Cour de cassation vaut également pour la clause de non-sollicitation de clientèle assimilée par la Cour à une clause de non-concurrence.
 
Contact : jean-marc.sainsard@squirepb.com
 





Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :