La Revue Squire

L’année 2007 sera un grand millésime, repoussons les limites et positivons


Rédigé par Christian Hausmann le 29 Décembre 2006


Finie la morosité, les clignotants sont au vert, tout pousse à l’optimisme. Inutile de faire le bilan de l’année défunte, parlons plutôt d’avenir.

D’abord, Johnny va rentrer de son exil fiscal de Gstaad et reprendre avec délectation ses habitudes Place des Lices. En effet Galouzeau de Villepin, après son audition fleuve dans le dossier Clearstream, a décidé de « réconcilier les Français avec l’impôt ». Comme Monsieur Jean-Philippe Smet est naturalisé français (depuis qu’il a renoncé à la nationalité belge), il pourra maintenir son soutien indéfectible à son ami Nicolas. Plus question de soustraction, d’exil, d’évasion ou de désertion, retour au bercail grâce au bouclier fiscal.

Nicolas a plein d’amis, il n’y a pas que Johnny (Optic 2000), il y a aussi Arnaud, le spécialiste des « sans » : sans papiers, sans abri (habitué du Canal Saint Martin lors de ses virées nocturnes) et bientôt sans permis. Me Klarsfeld c’est un peu Zorro ou Don Quichotte, il règle tous les problèmes des humanoïdes. Il suffit de le siffler, comme le fait Lucky Luke avec Jolly Jumper, il accourt, les cheveux en bataille, et tout rentre dans l’ordre. Il s’occupera des sans tabac dès le mois prochain. Il a été à bonne école, collaborateur précoce de Me Roland Dumas, l’homme aux chevilles de gazelle.
Optimisme aussi parce que le Président Chirac, après la pendaison de Saddam Hussein, veut rendre inconstitutionnelle la peine de mort déjà abolie par Me Badinter !

Le Ministre Breton a aussi ses bonnes œuvres, il a chargé Alain Prost, un autre exilé fiscal, d’une étude sur les bio-carburants, ce qui permettra au coureur invétéré de passer plus de 180 jours en France en 2007 sans être interpellé par la police de Bercy.

Comme le Musée des Arts Premiers du Quai Branly n’a pas fait l’unanimité, cette réforme constitutionnelle marquera durablement ses deux mandatures (7 à 5 ou 5 à 7) et lui donnera accès au panthéon des grands Français, à moins qu’il lui soit proposé une concession de gisant à Saint-Denis.
2007 verra la grande lessive des produits toxiques façon Reach, le CAC en roue libre, un nouveau locataire à l’Elysée en rupture de bail, une femme ou un homme neuf, réformateur jusque dans les chevilles, que la Présidente de Poitou-Charentes a fort délicates. Les proboscidiens de l’UMP et du PS sont en voie de disparition, comme le chikungunya.

Les avocats sont décidément à l’honneur, Christine Lagarde, par exemple, enseigne que la mondialisation est respectueuse (Figaro - 23 décembre), ce qui est bon pour le BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) serait bon pour nous, Européens, près de 500 millions avec nos frères roumains et bulgares. Rien ne s’oppose donc plus à l’entrée dans l’Union de l’Albanie, de la Croatie, du Kosovo, du Monténégro, de l’Ukraine, sans oublier la Turquie. Plus on est nombreux, plus on s’amuse. On avait déjà le plombier polonais, dorénavant, ce seront le boucher roumain et le boulanger bulgare, qui feront rempart à la GMS. Christine enseigne aussi dans la sérénité que « les citoyens, les salariés, les consommateurs, les actionnaires et les entreprises doivent être des acteurs responsables de la mondialisation ». Voilà, tout est dit, ça va marcher comme sur des rollers ou les pneus Michelin de l’A380.

Le tramway circule sur les boulevards extérieurs, les usagers vont pouvoir aller de la Porte des Lilas à la Porte d’Auteuil sans rupture. Bientôt, nous irons à Strasbourg en TGV pour manger des flameküch, la pizza alsacienne qui marque des points.

Mc Do relooke ses fast-foods, le tout bio, design, fashionable, avec connexion internet à toutes les places, même pour ceux qui mangent debout.

La Sécu sera bientôt en excédent, comme l’Assedic, vu que les chômeurs sont privatisés et la baisse en développement durable.

La Défense aura le plus beau gratte-ciel au monde avec la Thom Mayne’s Phare Tower (la loi Toubon ne s’applique pas à l’immobilier de bureaux).

Il est vrai que Guillaume Seznec ne sera pas réhabilité, que Khadafi, réintroduit dans le club des nations civilisées, a décrété 3 jours de deuil national à l’annonce de la pendaison de Saddam, que Nicolas (encore lui) a fait voter sa loi sur la prévention de la délinquance et que la privatisation de Gaz de France a été approuvée par les députés, mais le Conseil constitutionnel a reporté la fusion avec Suez et des prédateurs sont à l’affût (le même, mécène de Venise, qui a permis à Mittal de dévorer Arcelor).

N’est-il pas rassurant pour nous autres juristes, que la chambre criminelle de la Cour de cassation ait décidé comme « il n’existe aucun fait nouveau ou élément inconnu le jour du procès de nature à faire naître un doute sur la culpabilité de Guillaume Seznec », il n’y a pas lieu à révision. Serait-il concevable que la seule détermination d’un petit-fils aussi louable soit-elle remette en question une décision de justice depuis longtemps définitive ? Nous saluons la réintégration d’Eric Halphen dans la magistrature active.

2007 sera une année sans le CDR, le consortium crée en 1995 pour solder l’histoire complexe du Crédit Lyonnais et de ses clients VIP, tels que Artemis, Executive Life et Bernard Tapie Finance. Tout n’est pas terminé, car la Cour de cassation doit encore se prononcer sur l’affaire Adidas, mais le contribuable devrait être moins sollicité dorénavant.

Français et Allemands approfondissent l’amitié que de Gaulle et Adenauer avaient scellée il a près de 50 ans. Pour ce faire, nos voisins rhénans ont augmenté leur taux de TVA de 3 points pour le porter à 19, ce qui le situe à 0,5 point du nôtre. Quelle abnégation fiscale !

2007 sera l’année de l’intelligence économique, de l’environnement avec Nicolas Hulot, de la médiation dont on vous a beaucoup parlé en 2006 et qui continuera à nous occuper. Nous nous efforcerons de convertir les plus sceptiques aux bienfaits de ce mode alternatif de résolution des différends, qui a toutes les vertus, pourvu que le médiateur désigné sache ce qu’il doit faire et soit un prud’homme ou une prud’femme.

Il sera aussi question dans nos colonnes de la prévention des litiges et du rapprochement avec Bruxelles. En effet, dès cette semaine, notre collaborateur Guillaume Taillandier que certains ont côtoyé, sera délocalisé dans notre bureau de la capitale belge au 250, avenue Louise, pour être plus proche de la chose communautaire et de nos amis les exilés fiscaux qui ont choisi les faubourgs des pays bataves et approfondir le droit de la concurrence, son domaine de spécialisation.

La nuit du 31 décembre a été calme dans l’hexagone, 313 voitures seulement ont brûlé.

La Commission embauche traducteurs et interprètes pour assimiler les deux nouvelles langues de l’Europe que sont le roumain et le bulgare.

Réjouissons-nous car la réforme des successions est entrée en vigueur ce lundi
1er janvier et qu’il fera plus chaud ce printemps, le réchauffement climatique est en marche. En jouant au loto le 22 avril, vous aurez une chance sur 40 de gagner et ce sera la fin de l’actuel quinquennat. Nous fêterons dignement le 25 mars le cinquantenaire du Traité de Rome (1957-2007) et le vingtième anniversaire de l’ouverture du Musée d’Orsay. Vive le vélo, les forces vives de la Nation, et vous, nos lecteurs, pour qui nous travaillons avec plaisir.

Très bonne année en votre compagnie.





Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :