La Revue Squire

Droits de diffusion des prochaines saisons de Ligue 1 : résultat de l’appel d’offres


Rédigé par Mark Miller & Nadia Hamadat le 10 Mars 2008


Ainsi que nous l’évoquions dans notre précédent numéro, la Ligue de Football Professionnel (LFP) souhaitait par le biais de son appel d’offres pour les quatre prochaines saisons de Ligue 1 (2008-2012) porter ses revenus audiovisuels à 750 millions d’euros annuels, espérant attirer de nouveaux candidats susceptibles de concurrencer « la chaîne du foot », Canal +.

Toutefois, constatant que les offres déposées sur les principaux lots, lors du premier tour, étaient inférieures au « prix de réserve » (prix plancher) qu’elle avait fixé, la LFP a été contrainte, dans un premier temps, de n’attribuer aucun lot et d’organiser un second tour, le 7 février 2008.

Finalement, à l’issue de ce second tour, la LFP a réussi à atteindre le niveau escompté. Elle a recueilli au total 668 millions d’euros annuels, soit 15 millions de plus que les accords actuels.

Canal+, quant à elle, perd l’exclusivité des droits, mais conserve néanmoins l’essentiel des droits sur le championnat français, pour une durée de 4 ans, et déboursera donc, chaque saison, 460 millions d’euros, soit 140 millions de moins que ce qu’elle paie actuellement pour la période 2004-2007.

La chaîne cryptée a ainsi remporté une belle victoire face à l’opérateur téléphonique Orange, qui représentait pour elle, le danger principal dans cette bataille pour l’acquisition des droits télévisés. Cependant, Orange a notamment réussi à emporter le lot de la meilleure affiche du samedi soir.

Depuis l’annonce de l’attribution des lots, les relations entre Canal+ et la LFP se sont apaisées et la chaîne cryptée a même décidé de se désister de son action devant le Tribunal de grande instance de Paris. Elle avait saisi ce dernier pour demander l’annulation de l’appel à candidatures lancé par la LFP et dont le jugement devait être rendu le 19 février.

Les chaînes en clair n’ont quant à elle obtenu aucun des droits de la Ligue 1 de football, ce que regrette Daniel Bilalian, directeur des sports de France Télévisions, qui a perdu le magazine du dimanche, France 2 Foot, au profit de Canal+. M. Bilalian se dit favorable à l'idée d'octroyer aux chaînes gratuites de brefs extraits (les buts essentiellement) de chaque journée de Ligue 1, en se fondant sur le droit à l’information. Suite à ces déclarations, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a lancé une réflexion sur le thème du droit à l'information en matière sportive afin de permettre aux chaînes gratuites un « droit d'accès à de courts extraits pour les événements d'un grand intérêt pour le public ». Selon la lecture qu’en font certains observateurs, ce droit est déjà prévu dans la Directive européenne sur les services de médias audiovisuels, mais dont la transposition en droit national fait couler beaucoup d’encre, depuis plusieurs années, en France comme ailleurs.





Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :