La Revue Squire

« Diriger une boite c’est un vrai métier…»
(Monsieur Jourdain, les girouettes, les coucous et les pigeons)


Rédigé par Antoine Adeline le 10 Décembre 2014


Arnaud Montebourg vient de confesser: « J’ai décidé de reprendre des cours parce que diriger une boîte est un vrai métier, je m’en suis rendu compte ces deux dernières années ». Vrai scoop, illumination tardive, aveu candide et embarrassant, provocation de rebelle iconoclaste ou habile ‘plan com’ d’un ex-ministre en mal de reconversion ?

Le chemin des écoliers

Après la VIème République, le Redressement productif, la démondialisation et la marinière tricolore, notre confrère s’essaie à la production du redressement. Il retourne à l’école pour suivre le Advanced Management Programme de l’INSEAD. C’est du sérieux. Il a sollicité une bourse pour régler les frais de scolarité (34 500 € HT), loge sur place et travaille son anglais deux heures par jour avec un professeur particulier. « Ah ! La belle chose que de savoir quelque chose ! ».

À Fontainebleau, Arnaud Jourdain va étudier avec un maitre d’armes pour l’export, un maitre à danser autour des banquiers et un maitre de philosophie pour la prose et les vers… « Belle Aurélie, Mourir, vos beaux yeux, d’amour, me font… ». À l’INSEAD, pas de fayots ni de chouchous : « Son expérience en tant qu’ancien ministre apportera clairement beaucoup à ce programme. Mais il sera traité exactement comme n’importe quel autre participant. ». Au menu du Que sais-je ? sur le Management, la planification, l’organisation, l’activation, le contrôle. Pour l’hyperactive et surbookée Fleur Pellerin, moins cher et contraignant qu’un coach en Belles Lettres, La littérature française pour les nul(les) [1]. « Les gens de qualité savent tout sans avoir jamais rien appris ». La première des Précieuses ridicules remonte à 1659. Les Femmes savantes c’était 13 ans plus tard au théâtre du Palais Royal, cela tombe bien. Pour paraphraser Chrysale : « Il est bien honnête, et pour beaucoup de causes, qu’une ministre de la culture étudie et sache tant de choses ».

Un cas pratique de fiscalité immobilière et un cas de conscience pour Arnaud Montebourg : 132 m² dans le 3ème arrondissement, 890 000 € ou 1 370 000 € ? Dans votre calcul d’optimisation, au-delà de la règle de 3, attention à la phobie administrative, aux règles de transparence de la vie publique et à l’image médiatique. Grâce aux mathématiques financières, A.M. va décortiquer les inversions de courbes, le ralentissement de l’accélération de la tangente de l’asymptote et autres courberies de Sapin. « Nam sine doctrina vita est quasi mortis imago ». Un cours de théologie équitable lui permettra de séparer le bon blé de l’ivraie, les bonnes affaires de la mauvaise finance, le profit normal et la spéculation obscène. Après le diplôme, il faut se lancer. DSK dont la société LSK vient de tomber en faillite et qui a perdu un associé dans des circonstances tragiques, recherche peut être un nouveau partenaire !? « En sortant de l'école /nous avons rencontré/un grand chemin de fer/qui nous a emmenés/tout autour de la terre / dans un wagon doré…».

‘360 degrés’

Arnaud M., catéchumène conquérant, va pouvoir expliquer à ses camarades, ex collègues du gouvernement, le bon usage de la comptabilité en partie double (inventée par les italiens il y a 500 ans) et la différence entre un Bilan et un Compte de résultat. Aux dernières nouvelles, rue de Solferino, il semble se confirmer que ce sont bien les entrepreneurs et la croissance économique qui créent la richesse et les emplois.

Pour intégrer l’INSEAD, A.M. a dû se soumettre à l’exercice du 360 degrés, une évaluation opérée en interrogeant ses supérieurs, collègues, collaborateurs ou clients. MM Hamon, Schweitzer, Breton et Mme Vallaud-Belkacem ont été sollicités. On ignore en quelle qualité. Pas d’angoisse, la toujours souriante ministre de l’Éducation nationale est convertie aux bienfaits de la notation bienveillante, en attendant la prochaine suppression des notes qui mettra fin aux humiliantes dégringolades dans les classements Pisa [2]. Les albums de coloriage et l’Heroic fantasy triomphent au Salon du livre jeunesse de Montreuil, meilleures ventes en décembre, Saccage ce carnet (Wreck This Journal) et La terre brûlée (L'épreuve-Le labyrinthe, t. 2).

Le futur nouveau Patron va-t-il soutenir les entrepreneurs dénonçant les lourdeurs et contraintes bureaucratiques qui entravent notre économie et la reprise (récemment le pénible compte pénibilité) ? Les derniers fleurons de l’industrie française en déclin se sont les usines à gaz. Arnaud Jourdain méfie-toi de François Dorante !

Les girouettes, les coucous et les pigeons

Le 360 degrés et la souplesse sont appréciables et recommandés lorsque l’on passe et repasse du Pouvoir aux Affaires, et vice versa. Edgar Faure, agrégé de droit et pourtant plein de bon sens, rappelle : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ».

Courageux pendant la guerre[3], séducteur, habile manœuvrier sous la IVème République, il prônait « la relance de la relance », « l'expansion dans la stabilité », et pour le Maroc « l'indépendance dans l'interdépendance ». En 1993, le premier secrétaire de la Conférence du stage, Arnaud Montebourg, prononça son éloge. Parmi les écrits de cette figure du parti Radical : ‘Prévoir le présent (1966), La Disgrâce de Turgot (1961), La Banqueroute de Law (1977), sans oublier le tome 1 de ses Mémoires, Avoir toujours raison, c'est un grand tort (1982).
Avoir raison trop tard c’est à peine mieux que d’avoir tort tout le temps… La banqueroute et la disgrâce, c’est maintenant. En démocratie, le 360 degrés ce sont les élections. Hélas, trop de Tartuffes insistent et s’accrochent ; la place est bonne, j’y suis, j’y reste, j’y retourne. Les girouettes tournent, et, comme les coucous (Cuculus canorus), parasitent les nids construits par les autres. Pendant ce temps, le Tiers état, les pigeons, abrutis par le tintamarre et le brouillamini de cent mille milliards de discours, continuent de se faire plumer.
Edgar Faure ne manquait pas d’humour : « Voilà que s’avance l’immobilisme, et nous ne savons pas comment l’arrêter ». Tristan Bernard est plus amer : « Ce qu’il y a de terrible dans la démocratie, ce n’est pas qu’elle dorme, c’est qu’elle prétende ne pas dormir ».

Au-delà des anaphores, oxymores, pactes de dupes, au-delà de la sauvegarde (ou plutôt du soutien abusif) du contre-modèle français en cessation des paiements, diriger un pays demande de la vista, de la virtù et du courage. Diriger un pays, c’est aussi un vrai métier !

Squire Patton Boggs 2015

Le métier et la raison d’être de nos équipes à Paris, mais aussi pour les 1600 avocats et 44 bureaux Squire Patton Boggs dans le monde, c’est d’accompagner vos négociations, vos projets les plus ambitieux, de vous conseiller, de défendre et protéger vos droits.

2015 sera une année spéciale  pour SPB: en juin nous fêterons le 20ème anniversaire du bureau de Paris !
Dans l’attente, en cette fin d’année, l’ensemble du cabinet Squire Patton Boggs,
 
Vous remercie de votre fidélité,
Vous souhaite de très joyeuses fêtes de fin d’année et
Vous adresse ses meilleurs vœux de santé, bonheur et réussite pour 2015 !!!!
 
 
[1] Jean-Joseph Julaud, 10 siècles de littérature, 650 pages, beaucoup d’illustrations ; 22, 90 €. La ministre de la culture aurait tort d’hésiter; grâce à la Promo de Noël, du 1er au 21, décembre, elle se verra offrir ‘L'histoire de France Pour les nuls en BD’.
 
[2] Ce jeudi 4 décembre, le ministère de l’Éducation Nationale met en place, un ‘X’ème plan tous azimuts contre l’innumérisme et la baisse du niveau en Math. «Un effort particulier sera fait sur la formation des formateurs en mathématiques». Au Capes 2014, sur 1 243 postes à pourvoir, on compte 836 d’admis. Les médailles Fields c’est l’arbre qui cache la forêt. À la fin de la 3ème, avec 1 500 heures de math au compteur, un quart des jeunes français peinent à réaliser les opérations ou résoudre les problèmes les plus simples.
 
[3] Il témoigne en faveur de Pierre Mendès France à Clermont-Ferrand en 1941, rejoint le Général de Gaulle en 1942, avant d’être  nommé Procureur général adjoint au Tribunal militaire international de Nuremberg en 1945.





Nouveau commentaire :



Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :