La Revue Squire

Diggin’ my potatoes…


Rédigé par Ariane Dossier le 30 Mai 2006


Sur les routes de France, Belgique, Allemagne, Suisse et Amérique, un son rauque et un groove incontournable et poisseux s’empare des salles sombres et enfumées. Les Bo Weavil sont de passage, reproduisant à plus de milles reprises un blues ancestral et revisité à leur façon.

Outre-Atlantique, Ben Harper les a repérés comme la référence européenne du blues. Ici, Manu Chao s’est glissé à la Boule Noire pour les écouter en catimini et s’en inspirer.

De concert en concert, les Bo Weavils déterrent les légendes du blues, font chanter les guitares vaudoues et l’harmonica au rythme sûr et authentique de la contrebasse et de la batterie. Les aficionados vêtus de jeans à pinces et bretelles de grand-père ou de chemise à carreaux rouges, petit foulard autour du cou et jupes larges ne s’y trompent pas, le son des Bo Weavil’s est un véritable retour aux sources, aux méandres du delta, à la terre, aux braquages de trains des westerns de notre enfance… Vous verrez, ce sont toutes les générations qui dansent sur les titres de Mo’Diggin’, le dernier album des Bo Weavil’s.





Nouveau commentaire :


A lire aussi dans la même rubrique :

Joyce Maynard - 02/03/2017



Jim Fergus - 23/09/2016


Caryl Férey - 25/08/2016


Anne Plantagenet - 15/07/2016


Boualem Sansal - 07/05/2016





1 2 3 4 5 » ... 16


Vous souhaitez recevoir nos articles par mail, saisissez ci-dessous votre adresse mail :
















Rester Connecté
Rss
LinkedIn
Twitter




Si vous souhaitez recevoir par email, dès leur mise en ligne, tous les articles publiés sur La Revue, saisissez ici votre adresse :